ESPACES THÉMATIQUES

un changement de paradigme dans la prise en charge de l’asthme

 
 
 

Editorial

 
 
 

Édito

 

L’asthme fait partie des maladies chroniques les plus fréquentes.

 

L’asthme fait partie des maladies chroniques les plus fréquentes. Cette maladie inflammatoire chronique touche 339 millions de personnes dans le monde.1 Au cours des 10 dernières années, la diminution du taux de mortalité par asthme s’est ralentie. De plus les exacerbations d’asthme qui exposent les patients à une morbidité élevée restent encore un défi majeur.2,3 En France, les données montrent une prévalence cumulée de l’asthme de plus de 10% chez les enfants âgés de 10 ans ou plus et une prévalence de l’asthme de 6 à 7% chez les adultes.4 De plus, les données de 2015 indiquent que les exacerbations d’asthme ont engendré 62 782 hospitalisations​ et 851 décès dans notre pays.5
De nombreux patients asthmatiques n’ont pas un contrôle adéquat de leur maladie, risquant ainsi des exacerbations d’asthme pourtant évitables. Dans de nombreux cas, ces exacerbations représentent un fardeau important qui peut mettre la vie du patient en danger.6,7
A noter que les patients de tous âges, présentant un asthme de toute sévérité, sont à risque d’exacerbation, y compris ceux qui présentent un asthme léger et ceux qui considèrent que leur asthme est contrôlé.8,9
Ces données montrent qu’il nous est possible d’améliorer encore la qualité de vie des patients souffrant d’asthme. De part son rôle prépondérant dans la continuité des soins et le suivi longitudinal des patients, le médecin généraliste joue un rôle fondamental pour optimiser la prise en charge de l’asthme !
Asthme Révolution a été conçu pour partager avec vous des messages clés qui, nous l’espérons, vous aiderons dans l’accompagnement de vos patients souffrant d’asthme. Mis en ligne progressivement tout au long de l’année, ces modules et vidéos de formation abordent différentes thématiques (fardeau et physiopathologie de l’asthme, stratégie thérapeutique, choix d’un dispositif d’inhalation, apport de l’éducation thérapeutique…).
Nous espérons que ce contenu répondra aux besoins liés à votre pratique !
Le comité scientifique.

Références : (1) The Global Asthma Report 2018 | The Union https://theunion.org/technical-publications/the-global-asthma-report-2018 (accessed Mar 16, 2021).
(2) Ebmeier, S.; Thayabaran, D.; Braithwaite, I.; Bénamara, C.; Weatherall, M.; Beasley, R. Trends in International Asthma Mortality: Analysis of Data from the WHO Mortality Database from 46 Countries (1993-2012). Lancet Lond. Engl. 2017, 390 (10098), 935–945. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(17)31448-4.
(3) McDonald, V. M.; Hiles, S. A.; Jones, K. A.; Clark, V. L.; Yorke, J. Health‐related Quality of Life Burden in Severe Asthma. Med. J. Aust. 2018, 209 (S2). https://doi.org/10.5694/mja18.00207.
(4) Delmas, M.-C.; Fuhrman, C.; pour le groupe épidémiologie et recherche clinique de la SPLF. [Asthma in France: a review of descriptive epidemiological data]. Rev. Mal. Respir. 2010, 27 (2), 151–159. https://doi.org/10.1016/j.rmr.2009.09.001.
(5) Asthme /maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/asthme
(6) Bloom, C. I.; Nissen, F.; Douglas, I. J.; Smeeth, L.; Cullinan, P.; Quint, J. K. Exacerbation Risk and Characterisation of the UK’s Asthma Population from Infants to Old Age. Thorax 2018, 73 (4), 313–320. https://doi.org/10.1136/thoraxjnl-2017-210650.
(7) Suruki, R. Y.; Daugherty, J. B.; Boudiaf, N.; Albers, F. C. The Frequency of Asthma Exacerbations and Healthcare Utilization in Patients with Asthma from the UK and USA. BMC Pulm. Med. 2017, 17 (1), 74. https://doi.org/10.1186/s12890-017-0409-3.
(8) The burden of exacerbations in mild asthma: a systematic review | European Respiratory Society https://openres.ersjournals.com/content/6/3/00359-2019 (accessed Mar 16, 2021).
(9) Price, D.; Fletcher, M.; van der Molen, T. Asthma Control and Management in 8,000 European Patients: The REcognise Asthma and LInk to Symptoms and Experience (REALISE) Survey. NPJ Prim. Care Respir. Med. 2014, 24, 14009. https://doi.org/10.1038/npjpcrm.2014.9.

Avec le soutien institutionnel de

Pour toute demande d’information médicale et scientifique, vous pouvez nous l’adresser via le formulaire en ligne https://www.contactazmedical.astrazeneca.com ou nous contacter au 0800 08 92 44.
Pour tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament, veuillez le déclarer auprès de votre Centre Régional de Pharmacovigilance ou sur www.signalement-sante.gouv.fr
Vous pouvez également notifier à AstraZeneca toute déclaration de Pharmacovigilance ainsi que toute réclamation sur la qualité d’un Produit AstraZeneca via le Formulaire en ligne https://www.contactazmedical.astrazeneca.com